Le décret anti-immigration de Donald Trump : même la justice s’y oppose.

 

Le 3 février 2017, un juge fédéral a bloqué le décret de Donald Trump signé le 27 janvier. Le but de ce Décret est d’interdire aux 7 pays d’Afrique, du Moyen Orient et aux réfugiés d’entrer sur le territoire américain.

Ainsi le 30 janvier la plainte est examinée par le juge James Robart.

Ce dernier pensimagese que ce décret vise en particulier les personnes de confessions musulmanes ce qui s’oppose à la loi qui interdit ce type de discrimination. Comme l’a dit le juge Robart « Personne n’est au dessus de la loi pas même le président ».

Avec cette décision qui oppose Donald Trump et le reste de la population Américaine, on s’attend à ce qu’il y ait une grande bataille juridique qui pourrait même finir devant la cour suprême.

 

La Maison Blanche est exaspérée

 

Depuis lmanifestations-anti-trump-oakland-californie-etats-unise 27 janvier des juges fédéraux ont revu ce décret permettant aux  ressortissants des 7 pays musulmans d’entrer aux USA s’ils ont un titre de séjour légal. Aucune décision n’est encore prise.

L a maison blanche est exaspéré de cette nouvelle et a qualifié la situation de « scandaleuse »

Toutefois le ministère de la justice va compte s’immiscer afin de trouver une décision  « juste et appropriée »

Ce pendant le président insiste sur le fait que ce décret vise dans un premier temps à protéger les citoyens américains.

Si vous prévoyez de vous rendre aux Etats Unis pour un séjour de moins de 90 jours, il vaut mieux donc être en règle avec les lois d’immigrations américaines. Pour cela vous devez formuler une demande ESTA en ligne, sur ce sitehttps://www.esta-registration.fr/blog/la-douane-us-voudrait-verifier-les-comptes-de-reseaux-sociaux  dans la rubrique formulaire Esta en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *