Les voyageurs Français devront s’acquitter d’un visa pour les USA si leur demande ESTA est refusée

De nos jours, grâce à un simple ESTA, des millions de voyageurs issus des pays partenaires peuvent se rendre aux USA sans crainte et surtout sans passer par un Consulat ou une Ambassade. Cependant cet avantage pourrait bientôt ne plus être d’actualité.


si-vous-voyagez-aux-etats-unis-sachez-que-les-agents-de-la-douane-sont-autorises-a-fouiller-votre-portable2
Les partenaires du Visa Waiver Program

Depuis l’attentat du 13 Novembre 2015 à Paris, les autorités américaines ont décidé le 30 novembre dernier d’être beaucoup plus vigilant face aux voyageurs entrant aux USA, afin d’éviter à tous terroristes de réussir à entrer sur le sol américain. Depuis Novembre 2015, les Etats-Unis ont donc choisit d’ajouter de nouvelles questions au formulaire ESTA afin d’éviter que les personnes ayant déjà voyagé dans les pays qui prônent le terrorisme, d’entrer aux USA.

Que faire si l’Autorisation ESTA est refusée ?

Pour voyager aux Etats-Unis, nous devons donc nous procurer une autorisation de voyage plus connue sous le nom d’ESTA. Si vous le souhaitez, nous vous invitons à formuler votre demande sur ce site www.esta-registration.fr dans la rubrique Formulaire ESTA en ligne. Une fois les informations transmises, elles sont envoyées au DHS. Une recherche est alors effectuée dans les services de renseignements pour être sûr qu’aucun voyageur ne présente un danger pour les USA.

Ainsi si une demande ESTA vous est refusée, vous devrez prendre rendez-vous avec l’Ambassade Américaine afin de vous acquittez d’un Visa B1.

Réévaluation des pays partenaires

D’ici quelques mois, les autorités américaines en collaboration avec le FBI vont renforcer l’évaluation des pays partenaires.

Ces derniers souhaitent instaurer au programme VWP, l’utilisation de la biométrie c’est-à-dire le relevé d’empreintes de chaque voyageurs pour renforcer la sécurité.

costums1Augmenter les contrôles aux aéroports de départ:

– Grâce aux services des renseignements, en renforçant la reconnaissance des terroristes ou des personnes collaborant avec.

-En améliorant les programmes de contrôle à la douane ce qui inclut la possibilité de contrôler les bagages des passagers.

-En permettant aux pays partenaires de divulguer les informations qu’ils ont pu recueillir aux frontières.

Ces nouvelles normes inquiètent surtout les personnes ayant l’habitude de voyager aux USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *